top of page
Visuel Abîme lecture performance.jpg

ABÎME

Photo abîme calendrier.jpg

 

 

Dés-abimer (v. tr.) :

- Sortir de l'Abîme, mettre en lumière

- Réparer, réhabiliter

 

Abîme tisse le fil d'une autobiographie féministe.

Dans un dialogue entre danse et récit, Abîme rompt un silence, parle de violence, de généalogie de la honte mais aussi d'émancipation, d'affirmation et de puissance minoritaire.

L'histoire personnelle y croise l'histoire collective, dans un spectacle puissant de l'intimité et du politique .

 

Abîme est le fruit d’un long processus. Un processus humain et artistique, un processus d’autorisation, d’affirmation, de « légitimité » : légitimité à s’exprimer, à prendre sa place d’artiste, légitimité à s’emparer de cette histoire, de mon histoire.

L’idée aussi de ne pas s’enfermer dans l’histoire personnelle, d’y croiser l’histoire collective qui tisse nos corps et nos imaginaires, d’y entremêler l’intimité et le politique. “ J'ai compris qu'il fallait se sauver, se sauver par les mots, sortir de l'abîme ou plutôt, en fait, au contraire, y plonger, plonger dedans pour y voir, pour aller voir ce qu'il recèle, ce qu'il cache, de profondeur, d'obscurité, de formes restées floues. Il allait falloir y voir clair : l'envie d'entrer profondément dans cette matière et de la laisser raconter sans fard, ce qu'elle a à raconter”.

Violette Guillarme

Conception et texte   Violette Guillarme et Matthieu Hocquemiller
Interprétation             Violette Guillarme
Création sonore          Frédéric Caray
Création lumière        Charlotte Moussié et  Djilali Barka

 

A partir de 16 ans

Durée: 50 minutes


 

Production:Cie trip-tic

Coproductions et accueils en résidence : Pôle multiculturel de Leyme, Astrolabe Grand Figeac (46) - Espace des Augustins, Tarn-et-Garonne Arts & Culture (82) - Le Foyer et L’Arsénic, Communauté de Communes Cazals Salviac (46) - Résidence d’artistes en collège, Aveyron Culture (12) - Théâtre de Cahors, ville de Cahors(46)

Institutions : Département du Lot, Communauté de Communes Cazals -Salviac, FDVA

Soutiens : La Plateforme interdépartementale des Arts Vivants en Occitanie, Lot Arts Vivants

 

15 et 16 novembre 2023 // théâtre de Cahors(46)

dans le cadre de la semaine de lutte contre les violences faites aux femmes

( en cours de création)

 

2 mars 2024 // Arsenic- Gindou(46)

 

14 mars 2024// klap, maison pour la danse-Marseille(13)

dans le cadre du festival + de genres

 

 

bottom of page